Comment cacher son adresse ip : toutes les astuces pour rester anonyme en ligne

Tout se fait aujourd’hui sur Internet. Et si vous remplissiez hier vos feuilles d’impôt sur une bonne vieille feuille de papier, tous les détails de votre situation financière, personnelle et même professionnelle sont étalés sur la toile. Difficile donc de maintenir un semblant de vie privée et de ne pas laisser de traces qu’il sera très difficile d’effacer lorsque vous le souhaiterez.

C’est pour répondre à ce défi et une préoccupation de plus en plus grande chez les internautes que des développeurs ont créé des solutions innovantes pour vous permettre de surfer de façon anonyme. Navigateur sécurisé, VPN ou encore proxy, la technologie ne manque pas pour vous assurer que ce que vous faites en ligne ne vous revienne pas en pleine face au moment où vous vous y attendez le moins.

Et le meilleur moyen d’y parvenir reste de masquer votre adresse IP, afin que votre activité sur Internet (les pages que vous consultez, vos comptes personnels ou ce que vous postez sur les forums et réseaux sociaux) ne soit pas relié à votre ordinateur et ne trahisse pas votre emplacement géographique. Découvrez dans cet article toutes nos solutions pour cacher votre adresse IP, mais aussi quelques éléments d’explications pour ceux qui ne comprendraient pas l’intérêt de rester anonyme en ligne.

Pourquoi masquer son adresse IP lorsque l’on est connecté à Internet ?

Alors pourquoi est-il important de dissimuler votre adresse IP lorsque vous surfez sur Internet ? La réponse est simple, puisque votre adresse IP est ce qui permet de vous identifier. Attribuée par votre fournisseur d’accès à Internet (FAI), cette combinaison de chiffres permettra de vous connecter à Internet, mais aussi de reconnaître l’appareil qui se cache derrière votre activité en ligne. Car cette adresse numérique, unique pour chaque internautes, sert surtout à vous localiser, et à vous contacter à distance.

Pourquoi i faut masquer son adresse IP sur Internet ?

Vous pouvez penser que si vous ne faites rien de mal sur Internet (que vous ne téléchargez pas illégalement des fichiers audio ou vidéo, ou si vous ne trainez pas sur le Dark Web), vous n’avez aucun intérêt à savoir comment masquer votre adresse IP. Détrompez-vous. Car peu importe votre activité en ligne, vous êtes automatiquement surveillé, que cela soit pour des raisons commerciales (afin de mieux cibler des publicités qui vous pousseront à consommer) ou pour des raisons politiques de surveillance systématique des citoyens.

Et pour ceux qui aimeraient trainer sur les sites de torrent et de P2P, sachez que c’est grâce à votre adresse IP que le gouvernement français peut vous tracer et vous envoyer un mail d’avertissement vous rappelant qu’il est illégal de télécharger illégalement des œuvres protégées par des droits d’auteur (Hadopi).

Les scandales qui ont révélé l’importance de dissimuler son adresse IP

Ce sont les nombreux scandales, révélés par des lanceurs d’alerte comme Edward Snowden qui ont fait réalisé aux internautes l’intérêt de savoir comment masquer son adresse IP. La NSA, mais aussi d’autres organes gouvernementaux de part le monde, espionnerait ainsi en toute illégalité les citoyens, retraçant leur activité en ligne et accédant à nos messages privés.

Mais votre adresse IP est également une arme commerciale, permettant notamment aux sites marchands d’identifier vos habitudes de consommation, ou de faire monter artificiellement les prix de vos billets d’avion ou de train, par exemple, pour vous soutirer un maximum d’argent. Si vous pensiez qu’il s’agissait d’une pratique légitime correspondant à l’évolution des taux de remplissage, détrompez-vous (encore une fois). C’est tout simplement un moyen de vous pousser à l’achat et de vous faire payer plus, en utilisant simplement les cookies stockés sur votre ordinateur.

Raison de plus pour cacher votre adresse IP à chacune de vos connexions.

Comment cacher son adresse IP avec un VPN ?

Le premier outil qui vous permettra de cacher votre adresse IP est un VPN. Ce réseau virtuel privé vous permet de protéger votre connexion et les donnés passant de votre appareil à votre serveur (en les cryptant via un tunnel sécurisé). Résultat : votre FAI et tout acteur tiers (comme un gouvernement ou une entreprise) ne pourront pas savoir ce que vous faites en ligne, et vous ne laissez votre adresse IP sur aucun des sites que vous visitez (quand vous laissez un commentaire, par exemple).

Cacher son adresse IP avec un VPN

L’autre avantage de savoir comment cacher votre adresse IP avec un VPN est que vous pourrez également masquer l’emplacement de votre connexion, et donc accéder à des sites, ou des contenus, qui ne vous seraient normalement pas accessibles (comme certains films exclusifs sur le Netflix USA). Idem pour certains sites chinois qui sont réservés aux citoyens chinois : il vous suffira d’installer un VPN pour tromper les pare-feu et naviguer sur des pages chinoises. L’astuce : votre fournisseur de VPN vous attribuera artificiellement une adresse IP basée en chine, afin que vous puissiez passer les bocages apposé par certains gouvernements ou plateformes de VOD, sites marchands, etc.

Les meilleurs VPN vous proposeront de choisir l’emplacement de votre serveur (et donc de votre nouvelle adresse IP) dans plus de 100 pays, répartis sur tous les continents. Les plus sécurisés offrent même des adresses IP temporaires et partagées par l’ensemble de leurs utilisateurs, afin que leurs équipes elles-mêmes ne puissent pas remonter jusqu’à vous. C’est donc devenu un outil essentiel pour les expatriés souhaitant accéder au contenu protégé de leurs pays d’origine, les citoyens de dictature censurant leur activité en ligne, ou plus simplement les impatients souhaitant accéder aux exclus Netflix avant tout le monde.

Cacher son adresse IP avec un proxy

Les proxys sont un autre outil très efficace pour savoir comment cacher votre adresse IP. Ce serveur distant fait la liaison entre votre navigateur et le site web auquel vous souhaitez accéder. L’astuce est que lorsque le site en question demandera votre adresse IP afin de vous laisser accéder à l’une de ses pages, c’est celle de votre serveur proxy qui lui sera communiquée, et non la vôtre. Le petit plus du proxy est que, contrairement aux VPN par exemple, ce service est souvent gratuit et libre d’accès (vous en retrouverez par exemple des milliers sur proxy.org).

Cependant, cela reste une méthode un peu plus basique que le cryptage de vos données par un VPN, et ne fonctionnera que si vous utilisez un navigateur pour surfer sur Internet. Les applications ne seront donc pas protégée (sauf si vous parvenez à les configurer pour qu’elles se connectent via votre proxy, ce qui n’est pas donné à tout le monde). Pour votre navigateur, il vous suffira de le configurer manuellement dans les options avancées de connexion en entrant l’adresse IP et le port associé au proxy de votre choix. Certains proxys ne nécessitent aucune configuration, mais ne fonctionneront que pour une seule session.

C’est donc une option gratuite et très pratique pour de nombreux internautes, mais les proxys n’offriront pas une protection suffisante pour les plus paranos (ou les plus vulnérables en ligne). Vous serez de plus contraint de vous connecter à des sites HTTPS (et non HTTP). C’est donc un outil de dernier recours, et non une solution qui vous permettra de rester à 100 % anonyme.

Utilisez un réseau anonyme comme Tor

Une autre manière de masquer votre adresse IP lorsque vous êtes connecté à Internet est de passer par un navigateur privé, comme Tor Browser. Ce réseau décentralisé est composé de nœuds entre des serveurs qui ne sont autres que les ordinateurs de ses utilisateurs, répartis dans le monde entier. Ce réseau ultra performant parviendra ainsi à crypter, décrypter puis recrypter vos données de connexion, d’un relai à l’autre, rendant cette couche de cryptage indéchiffrable par un tiers.

Comment cacher votre adresse IP: surfer en restant anonyme

Les nombreuses failles de sécurité qui ont été dénoncées au sujet de Tor sont actuellement en cours d’amélioration par ses équipes de développeurs. Cela reste une bonne option pour accéder au Dark Net et Deep Web, mais oubliez le P2P, car ce fonctionnement en réseau ralentira considérablement votre connexion. Tor reste cependant un outil très prisé des journalistes et activistes souhaitant échapper à la censure (qui peuvent compter sur Tor pour se voir attribuer aléatoirement l’adresse IP d’un autre utilisateur). Une bonne option, donc.

Se connecter à un réseau Wi-Fi public

Si vous n’avez pas envie de vous empêtrer dans ces solutions un peu techniques, il existe une méthode beaucoup plus simple, mais tout aussi efficace si vous désirez savoir comment cacher votre adresse IP. Il vous suffira en effet de vous connecter à un réseau Wi-Fi public (comme le hotspot d’un bar ou d’un lieu public). Ces connexions qui ne sont généralement pas sécurisée par un mot de passe vous permettront de surfer anonymement.

Vous n’aurez dans ce cas pas besoin de configurer votre navigateur ou télécharger un logiciel (parfois payant). La seule condition sine qua none sera d’installer un pare-feu assez efficace pour éviter de vous exposer à d’éventuels hackers ou logiciels malveillants (surtout si vous comptez payer en ligne ou accéder à un compte privé). Dans ce cas, mieux vaudra compléter la connexion à un réseau Wi-Fi ouvert à l’utilisation d’un VPN.

Conclusion

Vous savez désormais qu’il existe plus d’une méthode fiable pour vous permettre de garder votre anonymat en ligne, en masquant votre adresse IP, et donc votre emplacement géographique. Certaines seront plus efficaces que d’autres, et donc réservées à un usage sensible d’Internet. Mais toutes sont accessibles aux internautes débutants et ne nécessitent pas une configuration trop complexe de vos appareils.

Le tout est de vous montrer prévoyant et surtout proactif, en n’attendant pas qu’une menace se présente pour vous soucier de votre anonymat en ligne. Elle concerne en effet toutes les personnes en ligne, et non pas uniquement les citoyens de pays réprimant la liberté sur Internet et autres lanceurs d’alertes. A vous de jouer !

Commenter