Mon avis sur Opera VPN : faut-il passer au tout gratuit ?

Mise à jour du 30 avril 2018 : Le VPN offert par Opéra tire sa révérence. En effet, à partir d’aujourd’hui, Opera VPN ne fonctionnera plus. Raison de plus pour vous tourner vers un fournisseur plus sérieux et un VPN complet comme Express ou Nord VPN, qui vous offriront une sécurité de bien meilleure qualité.

Avant de proposer un réseau virtuel privé, Opéra est navigateur web. Même s’il n’est pas aussi populaire que Chrome ou Firefox, il regroupe de nombreux utilisateurs. Pour les garder sur sa plateforme, et rattraper son retard sur ses concurrents, Opéra a donc décidé d’offrir de nouveaux services, dont un VPN qui leur permettra de surfer sur Internet en préservant votre anonymat. Le plus d’Opera VPN est d’offrir cette nouvelle fonctionnalité complètement gratuitement.

Sur Gridbus, nous avons tendance à nous méfier des fournisseurs gratuits. Car pour assurer votre sécurité, un VPN va devoir assurer la maintenance de serveurs à travers le monde, ce qui entraine des coûts conséquents. On peut donc s’attendre à des petites faiblesses et failles de sécurité en passant par Opera VPN. C’est d’ailleurs à ces questionnements que va répondre le test complet et notre avis d’Opera VPN

7.5 Total Score
Opera VPN

Opera VPN est un fournisseur 100 % gratuit proposant une connexion à partir de 5 pays et une série de fonctionnalité relativement limitée du fait de sa gratuité

Tarifs
9
Vitesse
6.5
Fiabilité
7
Service Client
7.5
Points forts
  • La gratuité des services
  • Une utilisation très simplement
  • Un service client disponible et complètement
Points faibles
  • Un niveau de sécurité limité,
  • Peu de fonctionnalités,
  • Des serveurs dans uniquement 5 pays,
  • Un manque de transparence sur la confidentialité de vos données.

Opera VPN : un fournisseur gratuit…

Opera est à l’origine un moteur de recherche (utilisé par moins de 2 % d’internautes). Pour se faire connaître, Opera a donc décidé de lancer son VPN gratuit : un réseau virtuel privé qui permet de garder son anonymat en ligne en se connectant via un serveur distant qui va crypter vos données. Si de plus en plus de fournisseurs proposent aujourd’hui ce service, Opera a voulu se démarquer en le proposant 100 % gratuitement.

Comment utiliser Opera VPN ?

Comme nous pouvions l’imaginer, cette gratuité va se traduire par des faiblesses et une utilisation beaucoup moins fluide que pour un VPN payant. La première différence va se voir dès l’installation, puisque qu’Opera VPN ne propose pas de client : une application à installer sur son appareil et permettant de simplifier sa connexion. Pour utiliser Opera VPN : vous devrez rester sur le navigateur Opera. C’est d’ailleurs plutôt malin de sa part, puisqu’il s’agit d’un moyen détourné de vous garder sur son interface (et de ne pas fuir sur Chrome ou Firefox). Le problème est que l’expérience est tout de suite beaucoup plus réduite et moins agréable.

Les fonctionnalités proposées

Comme un VPN classique, Opera VPN va vous donner la possibilité de vous connecter à un serveur distant, qui permettra de crypter vos données et de vous attribuer une nouvelle adresse IP. Vous aurez le choix parmi plusieurs serveurs (qui peuvent se trouver aussi bien en Europe qu’à l’étranger). Cela vous permettra d’ailleurs de débloquer certains sites internationaux auxquels vous n’auriez pas accès sans Opera VPN (comme le catalogue Netflix Américain, par exemple).

Si dans la version “développeur” du VPN, vous ne pouviez choisir qu’entre l’Allemagne, les USA et le Canada, vous avez désormais la possibilité de localiser votre connexion à Singapour, mais aussi aux Pays-Bas. Opera VPN promet également d’ajouter de nouveaux serveurs à l’avenir.

Bien que ce VPN soit gratuit, il vous proposera des fonctionnalités intéressantes : comme celle de choisir le niveau de sécurité du réseau Internet auquel vous souhaitez vous connecter. Cela vous permettra de bloquer automatiquement les connexions qui ne sont pas fiables, en particulier les Wi-Fi publics sur lesquels vous avez beaucoup plus de chance de vous faire pirater.

Opera VPN permet également de bloquer les annonces publicitaires et les fonctionnalités de ciblage des publicités qui peuvent nuire à votre expérience lorsque vous surfez sur Internet. Vous resterez ainsi anonyme aux yeux des grandes entreprises qui peuvent tracker vos comportements en ligne pour vous pousser à acheter leurs produits ou services. Idem pour votre Fournisseur d’Accès à Internet, mais aussi les instances gouvernementales qui peuvent vouloir surveiller votre activité.

Le niveau de sécurité offert

Opera VPN ne partage pas beaucoup d’informations sur le niveau de sécurité offert à ses utilisateurs. D’après certains d’entre eux, le taux de chiffrement de ce réseau virtuel privé serait de 256 bits, ce qui n’est pas le plus élevé qui soit mais qui reste largement suffisant pour chiffrer vos données et les protéger si vous vous connectez à une réseau public, par exemple. Malheureusement, sans fonction Kill Switch, vous êtes plus exposé qu’avec un VPN plus complet et sécurisé.

Quelle est le niveau de sécurité d'Opera VPN ?

…mais très limité

En commençant à utiliser Opera VPN, on se rend rapidement compte des limites qu’il peut présenter. C’est particulièrement le cas si vous avez déjà l’habitude d’utiliser ce type de service, car comparé à ses concurrents, Opera propose bien moins de fonctionnalités. A commencer par le nombre de serveurs. Contrairement à un VPN comme NordVPN, qui est présent dans plus de 100 pays et propose près de 1 000 serveurs différents, Opera VPN se limite à 5 pays.

Même si vous pourrez vous connecter à un serveur aux Etats-Unis, n’espérez pas pouvoir regarder le Netflix US avec Opera VPN. C’est pourtant l’une des raisons principales qui poussent les internautes à utiliser ce type de réseau virtuel. Là encore, vous devrez passer par un service payant comme NordVPN.

L’autre gros point faible d’Opera VPN (que l’on retrouve généralement chez tous les fournisseurs gratuits) est la vitesse de connexion. En effet, cette dernière sera nettement ralentie à chacune de vos connexions via le réseau virtuel privé. Vous sentirez donc immédiatement la différence, et cela peut énormément nuire à votre expérience d’utilisateur.

Si cela ne va pas déranger de nombreux internautes, les personnes souhaitant faire du P2P devront fuir Opera VPN, puisque la vitesse et le niveau de sécurité de ce fournisseur ne permettent pas de télécharger des fichiers torrent. Si vous désirez uniquement dissimuler votre adresse IP (pour quelque raison que ce soit), Opera VPN restera une option parfaitement suffisante.

Attention à vos données

L’autre problème que pose la gratuité d’un service aussi onéreux qu’un réseau virtuel privé (Opera VPN doit par exemple reverser 10 dollar par mois/utilisateur à son intermédiaire, SurfEasy) est votre confidentialité. On dit souvent que si un produit n’est pas payant, c’est que vous êtes le produit. Dans le cas précis d’Opera, le fait de proposer un VPN gratuit lui permet d’attirer de nouveaux internautes sur son navigateur. Malheureusement, cette opération marketing ne s’est pas révélée payante, vu les faiblesses du service proposé.

Au premier abord, les données qui transitent par Opera VPN (comme vos journaux d’activité en ligne) ne semblent pas être conservées. C’est en tout cas ce que prétend le fournisseur d’Opera, SurfEasy. Cependant, et même si Opera VPN prétend être un service « No log » (c’est à dire que vous n’avez pas besoin de vous identifier pour l’utiliser), SurfEasy affirme qu’il divulgera vos informations si elles sont demandées par une autorité publique. Ce n’est par exemple pas le cas de Nord VPN. Difficile de faire confiance à Opera VPN avec notre confidentialité dans ce cas.

Le principal problème d’Opera VPN est donc de ne pas vraiment jouer la transparence avec ses utilisateurs. En effet, pour connaître les modalités de fonctionnement et de confidentialité du réseau virtuel privé, il faut attendre de se connecter via SurfEasy, et faire ses recherches par soi-même. Pensez à bien lire les conditions d’utilisation de cet intermédiaire, et sa politique de confidentialité qui même s’il ne prétend pas conserver vos adresse IP ni votre historique de navigation, ne garantis pas votre anonymat à 100 %.

Opera VPN étant actuellement en phase de rachat par une entreprise chinoise (un pays qui ne s’est pas illustré pour le respect de la confidentialité de ses citoyens sur Internet), on peut se demander s’il est véritablement pertinent de lui faire confiance avec nos données personnelles.

Avis Opéra VPN : comment le tester

Même si Opera VPN a ses limites, certains internautes seront tentés de passer par ses services, principalement parce qu’ils sont gratuits. En terme d’utilisation, ce VPN fonctionne assez simplement. Il vous suffira de cliquer sur un bouton qui se trouve juste à côté de la barre d’adresse pour actionner votre réseau privé virtuel. Vous verrez également s’afficher en temps réel le volume de données que vous avez utilisé, ainsi que votre nouvelle adresse IP et le serveur via lequel vous êtes connecté. Vous pourrez activer et désactiver votre VPN en un seu clic à partir de ce même bouton.

Faut-il utiliser Opera VPN ?

Si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser un VPN, Opera est une bonne solution, puisque vous aurez accès à un service client plutôt poussé pour un fournisseur gratuit. L’assistance offerte (ainsi que la FAQ présente sur le site) vous permettra de répondre à vos éventuelles questions, et de vous aider en cas de bug.

Lorsque vous téléchargerez l’application d’Opera VPN (selon l’appareil à partir duquel vous vous connectez), vous aurez également accès à des instructions détaillées pour comprendre comment vous connecter et configurer votre VPN.

Verdict

D’après notre expérience sur Opera VPN, ce fournisseur n’est clairement pas le plus performant ni sûr que nous ayons jamais utilisé. Nous ne vous recommandons pas de passer par ce nouveau service (qui va fermer dans moins d’une semaine, qui plus est). Si vous souhaitez rester anonyme lorsque vous surfez sur Internet, il est préférable de passer par un fournisseur payant, beaucoup plus sécurisé et proposant une large gamme de fonctionnalités

Commenter