Mon avis sur Hola VPN : test et décryptage des performances du VPN gratuit israélien

Hola VPN est un réseau virtuel privé israélien qui permettrait d’accéder à tous les sites de votre choix, sans restriction géographique. En offrant à ses utilisateurs 300 serveurs localisés un peu partout dans le monde, il a notamment fait parler de lui en raison de sa gratuité. Malheureusement, ce n’est pas la seule raison qui explique que vous ayez entendu parlé d’Hola VPN. En effet, sa politique de sécurité plutôt laxiste a récemment fait l’objet de nombreuses critiques.

Pour vous aider à y voir plus clair dans l’offre proposée par VPN, et la pertinence d’utiliser ou non ce fournisseur, nous vous proposons dans cet article un avis Hola VPN objectif. En passant en revue ses performances et sa politique de confidentialité, vous pourrez faire votre choix en toute connaissance de cause. Verdict en fin d’article.

4.6 Total Score
Hola VPN

Hola VPN est un fournisseur gratuit qui en présente tous les inconvénients : des fonctionnalités peu performantes, une connexion ralentie, mais pire encore, la commercialisation de votre connexion qui rend son utilisation dangereuse. Un VPN à fuir donc.

Vitesse
3.5
Fiabilité
3
Service client
5
Prix
7
Points forts
  • Une offre gratuite
  • La possibilité de débloquer de nombreux sites
Points faibles
  • La commercialisation de votre bande passante
  • Un service client inexistant
  • Une connexion considérablement ralentie.

Présentation d’Hola VPN

Hola VPN est ce que l’on pourrait appeler un réseau de peer-to-peer, c’est à dire qu’il repose sur le principe de communauté, et non sur des serveurs spécifiquement dédiés au fournisseur comme pour d’autres VPN traditionnels comme Hide My Ass ou Nord VPN. En effet, ce sont les noeuds homologues fournis par ses millions d’utilisateurs qui vont vous permettre de modifier l’adresse IP de votre connexion Internet, et donc de débloquer un contenu web qui pourrait vous être refusé en raison de son emplacement.

Comment utiliser le VPN gratuit Hola VPN ?

Selon Hola VPN, ce fonctionnement fondé sur la communauté, et non sur un réseau de serveurs dédiés, permettrait de mieux sécuriser et rendre anonyme la connexion de ses utilisateurs, tout le monde n’est pas vraiment de cet avis. Les principaux antivirus, comme Avast par exemple, on dénoncé un fonctionnement opaque, qui mettrait au contraire en danger les utilisateurs d’Hola VPN. En effet, si on ne peut acheminer son trafic sur votre serveur que lorsque vous êtes inactif, les internautes passant par Hola VPN peuvent tout à fait s’en servir pour des fins illégales. Vous exposant donc à de potentielles poursuites.

Quelles sont les fonctionnalités proposées par Hola VPN ?

La principale raison d’être d’Hola VPN est de vous permettre de débloquer l’accès à certaines plateformes, qui pourraient vous refuser d’entrée en raison de votre emplacement géographique. En choisissant le pays depuis lequel vous voulez être connecté, vous pourriez accéder à des sites de VOD comme Netflix, ou regarder le replay de chaines télévisées à l’autre bout du monde.

Hola VPN fonctionne-t-il avec Netflix ?

En pratique seulement, car nos tests d’Hola VPN ont révélé que ce dernier ne fonctionnait justement pas avec le premier catalogue de films et séries en ligne : le géant Netflix.

Avis Hola VPN : faut-il tester ce fournisseur gratuit ?

Si les utilisateurs d’Hola VPN ont longtemps pu compter sur ce débloqueur de contenu web pour accéder au catalogue international de Netflix, ce n’est malheureusement plus le cas. Les mesures de sécurité prise par le site de VOD américain ont en effet été renforcé : plus de binge watching des séries encore exclusives en France. C’est bien dommage ! Il ne vous restera plus qu’à vous tourner vers les autres fournisseurs (payants le plus souvent), qui permettent encore de contourner les défenses de Netflix.

Les autres fonctionnalités d’Hola VPN

Outre la possibilité d’accéder à tous les sites de votre choix, où que vous vous trouviez dans le monde (ce qui est, comme nous venons de le voir, une fausse promesse que ne tient pas Hola VPN) est de vous connecter virtuellement à partir de plus de 300 serveurs internationaux, le réseau virtuel privé israélien offre également la possibilité de bloquer les publicités sur votre navigateur, et une compatibilité avec les appareils Mac, mais aussi Android, Windows et iOS. L’autre particularité d’Hola VPN est que vous n’avez pas besoin de vous connecter pour utiliser ses services (ce que l’on appelle la politique de « zéro log »).

Comment utiliser Hola VPN

L’utilisation d’Hola VPN a été relativement simple. Notre test du fournisseur israélien a en effet révélé une grande simplicité d’installation de son navigateur, que vous surfiez avec Firefox, Internet Explorer, Opéra ou Google Chrome. L’application android est elle aussi assez facile à installer sur votre portable, et suffisamment intuitive pour que même un novice en la matière s’y retrouve en quelques minutes.

A partir du moment où vous serez connecté à votre compte, vous pourrez utiliser Hola VPN sur plusieurs appareils. Vous pourrez également utiliser un lecteur multimédia dédié pour visionner vos films ou séries, en bénéficiant de la rapidité et fiabilité offerte par votre VPN.

Les performances d’Hola VPN en terme de vitesse

L’impact d’Hola VPN sur votre vitesse de connexion sont néanmoins à nuancer. En effet, votre connexion vous permettra de bénéficier d’une connexion plutôt rapide, notamment pour le streaming et les téléchargements en torrent. Cependant, cette vitesse dépendra en grande partie de la localisation de votre serveur. D’après notre expérience, il est préférable de vous tourner vers les anglo-saxons, notamment ceux aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre, qui sont de loin les plus rapides.

Hola VPN avis et test complet

Cependant, pour les utilisateurs non payant qui se connecteraient via les nœuds en P2P, la vitesse de connexion sera nettement moindre, ce qui n’est malheureusement pas une surprise. Même si notre connexion n’a jamais été interrompue, et permettait une expérience presque normale de surf sur Internet, l’extension Hola Unblocker a bugué à de nombreuses reprises et s’est révélée particulièrement lente.

Hola VPN avis : est-il 100 % gratuit ?

Hola propose un abonnement payant pour les entreprises, tout en restant 100 % gratuit pour les utilisateurs privés. Votre expérience avec le VPN sera cependant différente puisqu’en tant que particulier, vous n’aurez pas accès aux serveurs dédiés de Hola VPN mais devrez vous connecter via l’adresse IP d’un autre internaute. Installer l’extension Hola VPN sur votre ordinateur signifie en effet devenir un point de sortie pour d’autres utilisateurs, ce que tout le monde ne mesure pas nécessairement en choisissant ce fournisseur. Dans le cas contraire, vous pourrez passer à un abonnement premium, payant cette fois-ci.

En terme de service client, il ne faut pas non plus vous attendre à des prouesses de la part d’Hola VPN. Vu le nombre d’utilisateurs (le fournisseur en dénombre approximativement 50 millions à travers le monde), votre email (qui est l’un des seuls moyens dont vous disposez pour contacter leur assistance) a de grandes chances de tomber dans l’oubli. Seuls les utilisateurs premium auront le droit à un accompagnement plus poussé, via le site web.

Peut-on faire confiance à ce VPN gratuit : le récent scandale autour d’Hola VPN

Lorsque l’on utilise un VPN gratuit, il faut bien garder en tête le dicton qui dit que si le produit ou service dont vous bénéficiez n’est pas payant, c’est que vous êtes le produit. On a beau croire qu’utiliser un VPN qui nous permettrait de sécuriser et anonymiser complètement notre connexion est encore possible : le coût que représente un tel service (rien qu’en terme de maintenance des serveurs VPN dédiés) est trop important pour que cela soit réellement possible.

Les plus optimistes (ou les plus naifs) continueront de faire confiance aux fournisseurs 100 % gratuits, mais ils risquent de tomber de haut, comme ce fut le cas des utilisateurs d’Hola VPN. En effet, on a récemment découvert que cet éditeur vendait secrètement la bande passante de ces utilisateurs, en se servant du flou autour de la technologie de nœud de connexion en P2P. Si le holding israélien qui gère Hola VPN prétendait être non lucratif, on sait maintenant que c’est loin d’être le cas.

C’est le site 8chan qui a révélé la supercherie en réalisant un audit du fournisseur Hola VPN après une attaque de leur site. Ils ont ainsi découvert qu’Hola ne fournissait aucune adresse IP à ses utilisateurs, comme c’est le cas des VPN premium qui mettent à leur disposition des serveurs (et donc des adresses IP) dédiées. Résultat, un internaute à l’autre bout du monde peut utiliser votre connexion pour réaliser des actions illégales en ligne, et vous risquez d’en être tenu pour responsable.

Si le principe est relativement similaire à ce que proposent d’autres réseaux web alternatifs, notamment Tor, le gros hic vient surtout du fait que ces nœuds de connexion sont vendu via un autre service géré par la même société, Luminati, qui propose un botnet exécutant des attaques DdoS (que l’on appellent également des dénis de service) via la connexion de ses utilisateurs.

Faut-il continuer d’utiliser Hola VPN ?

Si de nombreux utilisateurs ont été choqués par ces découvertes, les administrateurs du VPN ne semblent pas vouloir revenir sur leur modèle économique, et prétendent simplement que l’existence de Luminati est précisée dans leur FAQ. L’attaque du site 8chan serait quant à elle un accident dont ils ne peuvent pas être tenus responsables.

Quoi qu’il en soit, et au regard des faibles performances de ce VPN (qui prétend débloquer tous les sites mais ne permet pas d’accéder à Netflix et ralentit considérablement votre connexion), son mode de fonctionnement n’est qu’une raison de plus pour passer votre chemin et utiliser un fournisseur plus sérieux, qui ne vendra pas votre bande passante et se comportera avec vos données personnelles de manière responsable.

Si vous désirez utiliser un VPN de qualité : voici une sélection des plus efficaces, après un test et comparatif complet de nos équipes.

Commenter