Les problèmes de la dernière mise à jour d’Avast

Avast est un antivirus gratuit très utilisé sur le marché, et réputé pour être efficace contre les attaques auxquelles sont soumises nos machines. Mais cette année, plusieurs petits soucis viennent entacher sa réputation. Rien de grave, mais après le bug lié à l’installation de la dernière mise à jour de Windows 10, voici que la nouvelle mise à jour d’Avast provoque des bugs à la chaine. Navigation internet impossible, conflit avec Malwarebytes… Que se passe-t-il ?

bug mise à jour avast

Une mise à jour responsable de nombreux bugs

Début septembre, Avast (lire notre test) lançait sa mise à jour Avast 18.6.2349 et les retours des utilisateurs mécontents ne tardaient pas à apparaitre un peu partout sur les forums spécialisés, et du côté du service client d’Avast.

Cette dernière version du célèbre antivirus ne semblait pas stable, puisqu’elle a entrainé de nombreuses erreurs. L’utilisation du logiciel a été perturbée par des crashs internes ou des bugs intempestifs et pire, certains utilisateurs ne pouvaient plus se connecter  à Internet. Un souci important, qui n’a pas tardé à faire réagir les clients et la firme incriminée.

La première fonction qui pose souci est Avast WebShield, une fonctionnalité destinée à protéger l’ordinateur contre les malwares, quand vous naviguez sur la toile. En activant cette fonctionnalité, de nombreux utilisateurs se sont tous simplement vu privés de connexion internet ! Heureusement, un développeur a rapidement mis le doigt sur le souci : des erreurs de fichiers qui n’avaient rien à faire là et qui causaient ces bugs.

Pour y remédier, il est conseillé de faire un nettoyage complet, voire de désinstaller Avast avant de le réinstaller complètement.

L’autre bug, très gênant puisqu’il entrainait des crashs de votre ordinateur, vient d’un conflit entre deux antivirus : Avast et Malwarebytes !

Mise à jour Avast : un conflit avec Malwarebytes ?

Malwarebytes est également un logiciel de cybersécurité très connu des utilisateurs de PC. Il permet de protéger leur machine contre les intrusions et les piratages en tout genre. Mais après la mise à jour d’Avast, les deux programmes ne semblaient plus pouvoir fonctionner simultanément sans provoquer des bugs en rafale.

Rapidement, il est apparu qu’il s’agissait bien d’un conflit entre les fonctionnalités similaires des deux programmes. Le problème viendrait du fait que les deux antivirus analysent le trafic UDP passant sur l’ordinateur mais qu’en faisant fonctionner cette analyse en même temps sur les deux programmes, cela entraine une boucle infinie qui engendre les troubles.

Parmi les solutions proposées, la désactivation de la fonction Web Protection sur Avast, ou simplement l’activation d’un seul des programmes de protection en même temps.

Des solutions peu convaincantes, notamment pour ceux qui ont acheté les versions payantes d’Avast ou de Malwarebytes et qui souhaitent donc profiter de ces outils à 100%.

malwarebytes bug avast

Avast livre ses explications pour rassurer

Si au départ, Avast a expliqué que le souci vient de la manière non réglementaire dont les développeurs de Malwarebytes ont implémenté certaines fonctionnalités de leur programme, les deux entités ont décidé de collaborer pour résoudre le souci de la manière la plus rapide possible.

Ondrej Vicek, le CTO d’Avast a d’ailleurs pris la parole pour rassurer les utilisateurs de son produit. Il a expliqué que le souci principal venait bien des paquets UDP (User Datagram Protocol) servant à transmettre des données entre deux points. Le souci a été résolu via une nouvelle mise à jour (à peine quelques jours plus tard) qui permet à Avast et Malwarebytes  de cohabiter sur un même ordinateur.

De plus, Vicek a affirmé que cet incident avait permis d’améliorer l’interopérabilité du logiciel avec Malwarebytes , d’une part, mais aussi avec la majorité des autres logiciels servant à sécuriser un PC.

A noter que seules les versions payantes des logiciels ont été touchées par ce conflit et par ces bugs.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs antivirus 2018.

Commenter