Comment utiliser un VPN ? Utilité et explications de fonctionnement

L’acronyme VPN signifie en anglais Virtual Private Network (soit Réseau Privé Virtuel en français). Concrètement, il s’agit d’un réseau permettant de connecter deux points de manière parfaitement sécurisé, malgré la distance. Cette connexion est permise par un tunnel qui va relier un serveur distant à un appareil sur lequel est installé un « client VPN », lui permettant de crypter l’ensemble de ses données de connexion et d’apparaitre avec une adresse IP différente de la sienne.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi sécuriser votre connexion en passant par un VPN peut-être utile. Mais aussi comment utiliser un VPN concrètement en choisissant un fournisseur, installant et configurant l’application dédiée. Suivez le guide !

Pourquoi utiliser un VPN ?

Un réseau privé virtuel offre plusieurs avantages, dont les principaux sont de sécuriser vos données à chacune de vos connexion (grâce à un protocole de cryptage VPN) et modifier votre adresse IP en faisant passer votre connexion Internet par un serveur distant (qui peut se trouver à l’autre bout du monde. Concrètement, ces deux particularités vont avoir des intérêts très différents selon vos habitudes en ligne et vos besoins. Voici les principales.

Contourner les restrictions géographiques

L’une des raisons les plus populaires qui poussent les utilisateurs privés à utiliser un VPN est la possibilité de contourner les limitations géographiques imposées par certains médias. En effet, vous ne pourrez pas nécessairement accéder au contenu d’un site de replay à l’étranger, ou visionner le catalogue US de Netflix si vous vivez en France. Cela s’explique très concrètement par le fait que ces sites identifient votre emplacement grâce à votre adresse IP. Si elle n’émane pas du pays en question, vous verrez le plus souvent s’afficher un message précisant que :

« cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays/votrine zone géographique ».

L’intérêt d’utiliser un VPN sera dans ce cas de contourner ces géo-restrictions en choisissant un serveur dans le pays accepté par le média en question. Par exemple, si vous voulez voir un film qui n’est disponible que sur le Netflix américain, vous n’aurez qu’à vous connecter à un serveur aux Etats-Unis en passant par votre VPN. Cela modifiera automatiquement votre adresse IP, et débloquera le contenu de votre choix.

Télécharger en toute sécurité

Les fans de Torrent sont également les premiers à se tourner vers le VPN, puisque la plupart des plateformes de P2P ne masque pas l’adresse IP de leurs utilisateurs. Le téléchargement étant illégal, vous risquez donc de recevoir le fameux courrier d’Hadopi et, à terme, de récolter une amende.

En utilisant un VPN, vous modifierez automatiquement votre adresse IP, rendant impossible aux autorités le fait de remonter jusqu’à vous.

Sécuriser votre connexion à un wifi public

Il n’est pas rare que nous nous connections avec notre ordinateur ou notre téléphone à un réseau Wifi public. Il y en a en effet presque partout : dans les café, les aéroports, les gares. Et nos appareils s’y connectent parfois automatiquement, rendant nos données beaucoup plus sensibles au piratage.

Votre VPN vous permettra d’éviter cela en chiffrant l’ensemble de vos données de connexion. L’avantage est que seuls vous et votre fournisseur pourrez les déchiffrer, les protégeant de facto d’un éventuel logiciel malveillant. Vous n’aurez donc plus aucun scrupule à entrer vos mots de passe, payer par carte bancaire, etc. Les meilleurs VPN proposent même une fonction « Kill Switch », qui permet de vous déconnecter automatiquement si vous avez perdu votre connexion via le VPN.

Se prémunir contre l’espionnage massif et la censure

Cela peut paraître être une raison plus accessoire, mais en cryptant vos données et vous rendant complètement anonyme à chacune de vos connexion, un VPN vous permet également de vous protéger contre l’espionnage massif des internautes.

Après le scandale révélé par Edward Snowden et mettant en cause la NSA, mais aussi les nombreux cas de vol et vente de nos données privées par des plateformes comme Facebook, utiliser un VPN est pratiquement devenu indispensable, quelle que soit votre activité en ligne. Une connexion sécurisée et 100 % anonyme vous permettra également d’échapper au marketing sur Internet, et plus sérieusement, à la censure gouvernementale exercée dans certains pays.

En effet, de nombreux pays (comme la Chine) interdisent l’accès à certaines plateformes (notamment les principaux réseaux sociaux, dont Facebook, Twitter ou encore Instagram) à leurs citoyens. L’activité en ligne de leurs ressortissants est également surveillée de prêt (pour éviter toute contestation du pouvoir en place). Meme si vous n’êtes pas chinois, un VPN peut vous être utile pour ne pas vous couper du reste du monde si vous avez prévu d’y voyager.

Comment fonctionne un VPN ?

Précisions maintenant comment fonctionne un VPN. Le but n’est pas ici de rentrer dans des détails technique qu’un internaute moyen ne sera pas en mesure de comprendre. Mais plutôt de modéliser très simplement le fonctionnement d’un réseau privé virtuel et la technologie lui permettant de sécuriser votre connexion.

Pour vous donner une image (qui sera souvent beaucoup plus parlante que de simples mots) : un VPN est un tunnel sécurisé servant d’intermédiaire entre votre appareil et Internet (le site que vous souhaitez ouvrir). Lorsque vous vous connectez de manière classique (via votre réseau wifi fourni par votre FAI, comme Orange, Free, Bouygues, etc.), vos données ne sont pas cryptées. Votre fournisseur d’accès Internet et le site sur lequel vous vous trouvez y ont accès, mais pas que. En effet, elles peuvent être interceptées par un pirate, mais aussi votre propre gouvernement.

Qu'elle est l'utilité d'un VPN ?

Votre VpN va changer tout ça en faisant passer vos données par un tunnel de cryptage qui va les chiffrer et les rendre ainsi illisibles à tout tiers qui y accéderait. Ce même tunnel de connexion va également faire passer votre connexion internet domestique via un serveur distant (de votre choix), qui peut se trouver dans votre pays ou à l’autre bout du monde. Cela permettra de générer une nouvelle adresse IP, souvent propre à votre compte VPN, et parfois même unique à chacune de vos connexion.

Le cryptage de vos données

Le nerf de la guerre pour savoir pourquoi et comment utiliser un VPN, c’est donc le protocole de cryptage qui va se charger de rendre vos données de connexion illisibles. Quand on parle de données de connexion, il s’agit concrètement de toutes les informations que vous laissez derrière vous à chacune de vos connexion comme :

  • l’heure à laquelle vous vous connectez ;
  • votre adresse IP ;
  • les sites que vous visitez ;
  • vos mots de passe ;
  • le contenu que vous postez, etc.

Tous les VPN utilise un cryptage AES 256 bits (initialement utilisé par l’armée), mais chacun va proposer un protocole différent. Parmi les meilleurs, vous retrouverez notamment les protocoles OpenVPN, L2TP ou encore PPTP. Certains fourniseurs ont même développés leur propre protocole de chiffrage.

Résultat, vous laissez moins de trace qu’un fantome lorsque vous surfez en ligne.

A lire aussi : Quel est le meilleur VPN pour utiliser Netflix ?

Comment utiliser son VPN : choisir un fournisseur

Si vous désirez utiliser un VPN pour toutes les raisons que nous avons cité plus haut, vous allez devoir commencer par choisir votre fournisseur. Il en existe plus de 300 sur le marché, mais vous retrouverez sur notre site un comparatif ainsi que le test des meilleurs VPN 2018 pour vous aider dans votre choix.

Bien qu’il soit préférable de choisir un VPN payant (qui vous offrira de meilleures fonctionnalités et une sécurité plus performante), vous pouvez choisir une version gratuite pour tester le fonctionnement et l’utilisation d’un VPN. La meilleure alternative sera certainement de passer par un fournisseur proposant un test gratuit de 30 jours (comme Cyberghost, par exemple) afin de vous assurer que vous en avez bien l’utilité.

Si vous n’êtes pas familier du fonctionnement d’un VPN, choisissez un fournisseur qui offrira un client (une application dédiée) qui nécessitera un minimum de configuration (en choisissant le serveur et le protocole de cryptage pour vous, en fonction de vos habitudes en ligne). Les meilleurs dans ce cas sont NordVPN et ExpressVPN, qui sont enfantins à utiliser.

Installez votre client VPN

Une fois que vous aurez choisi votre fournisseur de VPN, il vous suffira de payer votre abonnement (si vous avez opté pour une solution payante, bien sûr). Notre astuce : privilégiez les abonnements de 6 mois à 1 an, qui vous permettront de réaliser de belles économies. Vous n’aurez plus ensuite qu’à choisir l’application VPN compatible avec votre appareil. La plupart des meilleurs VPN 2018 proposent un client pour chaque système d’exploitation, que cela soit Windows, Mac, Android, iOS ou Linux). Certains nécessitent uniquement l’installation d’un plugin greffé à votre navigateur Internet (comme Chrome, Mozilla ou Internet Explorer). Et les plus geeks d’entre vous pourront se tourner vers un boitier VPN, à installer sur votre routeur.

Une fois que vous aurez installé l’application, vous devrez vous identifier. Au moment de votre inscription, votre VPN va vous envoyer votre login et mot de passe par email. Vous n’aurez qu’à les copier-coller pour activer votre appli.

Comment configurer son VPN ?

Pour utiliser un VPN et surfer sur Internet en toute sécurité, la dernière étape est de choisir le serveur aquel vous souhaitez vous connecter. Tous les VPN vous laisseront le choix, mais les plus simples d’utilisation vous proposeront les serveurs les plus pertinents selon vos besoins ou la bande passante disponible au moment de votre connexion. Et voilà : vous pouvez surfer l’esprit tranquille.

Quand utiliser un VPN ?

Une autre question que vous pouvez vous poser pour savoir comment utiliser un VPN est le bon moment pour le faire. Et plus précisément s’il est utile de le laisser activé constamment ou de l’ouvrir uniquement quand vous en avez besoin (pour regarder Netfix ou faire du P2P, par exemple.

Difficile de donner une réponse générique à cette question, car vous avez chacun des besoins spécifiques. La principale raison qui peut vous pousser à utiliser votre VPN à un instant T (et non en continu) est que son fonctionnement va ralentir votre connexion. L’impact n’est pas le même selon le fournisseur que vous allez choisir, mais tous ont tendance à rendre votre connexion Internet légèrement plus lente.

Pourquoi se connecter via un VPN ?

Malgré tout, il y a malgré tout de nombreux avantages à laisser votre VPN allumé 24/7. Notamment parce qu’au delà des seules restrictions géographiques ou des problèmes de sécurité que pose le torrent, un VPN va vous protéger de l’espionnage et du vol de vos données, et donc protéger votre vie privée.

Se protéger de son FAI

En effet, il faut savoir que votre Fournisseur d’Accès à Internet peut (et à même le droit) de vendre vos données de connexion à des tiers, sans votre consentement, ni même que vous le sachiez. Vos informations vont ainsi être communiquées, la plupart du temps à des entrerprises, pour cibler les encarts publicitaires qui apparaitront sur votre navigateur et vous pousser à la consommation. C’est pourquoi vous connecter systématiquement avec votre VPN est conseillé.

Et pour ceux qui redouteraient une connexion plus lente, sachez que les meilleurs VPN (ntoamment Express VPN, HideMyAss ou encore Cyberghost) peuvent améliorer votre latence. Choisissez également un VPN qui ne conserve pas vos journaux de connexion (comme NordVPN) pour vous assurer que votre activité en ligne reste également privée de votre fournisseur VPN.

Comment utiliser un VPN pour télécharger (Torrent / P2P)

Pour finir, vous pouvez souhaiter utiliser un VPN pour télécharger des fichiers sur une plateforme de Torrent. Pour commencer, il faut bien comprendre que dans ce cas, il sera nécessaire de passer par un VPN payant, puisque les versions gratuites seront trop lentes (avec une bande passante saturée). Faites également bien attention à ce que votre fournisseur propose le P2P, ce qui n’est pas toujours le cas. Privilégiez également ceux proposant des serveurs dans les pays moins regardant en matière de téléchargement, et qu’il ne conserve pas l’historique de votre activité en ligne (comme Nord VPN ou Express VPN, qui ne les communique jamais aux gouvernement, même en cas de litige). Préférez donc ceux ayant une politique de « zéro log ».

Nous vous rappelons que vous n’avez le droit de télécharger des oeuvres que si vous en possédez l’original.

Quel serveur choisir

Une fois que vous aurez choisi et installé votre client VPN, faites bien attention au choix du serveur auquel vous allez vous connecter (parmi la liste fournie par votre VPN). Evitez bien évidemment ceux en France, pour ne pas risquer de recevoir le courrier Hadopi. Votre fournisseur ne vous dénoncera pas, mais sera néanmoins obligé de vous transférer la plainte reçue.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est également déconseillé de choisir un serveur aux Etats-Unis, l’industrie du cinéma faisant pression pour surveiller le téléchargement illégal des films et séries sur les plateformes de torrent. Si vous êtes pris, vous serez toujours protégé par votre fournisseur, mais il cloturera généralement votre compte après un seul avertissement. Il est en effet contraint de respecter la loi du pays dans lequel se trouve son serveur.

La meilleure stratégie est de choisir un serveur dans un pays comme l’Inde, la Russie, le Liban, le Nigéria ou même l’Espagne où la surveillance est beaucoup moins forte). Une fois connecté, vous pourrez télécharger en toute sécurité. Dernier conseil, vérifiez bien que votre VPN propose la fonction Kill Switch et activez-la pour faire du Peer to Peer.

Pour continuer votre lecture : est-il illégal d’utiliser un VPN ?

Commenter